Infidélité féminine : Envie d’être excitée par le renouveau

0

Aujourd’hui, je voulais évoquer ce sujet brûlant , si ce n’est incendiaire ! car en tant que femme je me sens très concernée… En tant qu infidèle notoire encore plus… des questions me viennent immédiatement à l’esprit, agissons nous comme les hommes quand nous trompons ? le faisons nous par ennui ? par envie ? par manque d’envie de notre partenaire ? par gout du risque ? par amour… pourquoi et encore pourquoi ? les femmes sont elles des Casanova comme les autres,ou, serait elle les véritables Casanova ?

L’infidélité chez les femmes

Fut un temps l’infidélité était l’apanage des hommes non pas que chez les femmes çà n’est jamais existé sinon çà se saurait mais c’était caché, secret,tabou et quand même un peu plus rare, la femme volage si elle était découverte devenait aussitôt  la traînée du village et fuyait loin entraînant derrière elle un nuage de honte à jamais gravé dans les mémoires collectives; infidélité féminine choquerait donc elle plus que l’infidélité masculine ? oui si on en croit les sondages, 78 % des personnes, hommes et femmes confondus, jugent négativement l’infidélité féminine contre 49 % pour l infidélité masculine, qu’est ce qui fait la différence ?

La différence est que les femmes ont toujours été jugées plus durement que les hommes à fautes égales, et pour ce péché de luxure et de fornication c’est encore pire, çà ne pardonne pas…

L’excitation du renouveau

Mon amie Julia, qui est assez volage elle aussi, m’expliquait qu’elle avait besoin de çà pour se sentir libre et en même temps pour garder le contrôle, une façon pour elle de ne pas se laisser complètement absorbée par sa relation principale ; « il y a trop de belles fleurs à butiner pour se contenter d’une seule, je sais que çà peut le faire souffrir que ça le fait souffrir mais j’ai besoin de cette liberté d’expression pour ne pas m’endormir et restée éveillée au monde.

Goûter à plusieurs hommes, c’est comme ouvrir un Kinder surprise, même si on est déçue parfois, l’excitation du renouveau, de la séduction déployée, d’être là mais insaisissable à la fois… » une autre femme me confessait qu ‘être infidèle n’était pas forcément ce qu elle désirait mais que c’était plus fort que quand elle rencontrait un homme qui lui plaisait fortement, et que c’était mutuel, alors que son époux ne la regarde plus…

Pour une approche plus approfondie du sujet, je vous conseille vivement la nouvelle série « Mistresses » qui évoque fortement le sujet avec Alyssa Milano, entre autre, comme actrice.

Et vous comment jugez vous l’infidélité féminine ?

Partager

Un commentaire ? Une remarque ? Allez-y, dites-nous tout !