Tabac et troubles érectiles : Enquête et étude

0

Peut-être ne le savez-vous pas, mais on a deux fois plus de risque de présenter des troubles de l’érection lorsque l’on est fumeur. Pire que ça, le risque est proportionnel au nombre de cigarettes consommées dans la journée. Si vous présentez en plus une pathologie d’hypertension artérielle, sachez que le risque de troubles de l’érection est alors multiplié par 27 !

Enquête et étude scientifique

Une étude a été faite il y a une quinzaine d’années mettant en relation le tabac et les troubles de l’érection. Près de 5000 hommes âgés en moyenne de 45 ans ont répondu au questionnaire. Le résultat de cette enquête est sidérant. Le risque de dysfonctionnement érectile est directement proportionnel au nombre de cigarettes fumées quotidiennement. Un homme qui fume 10 cigarettes par jour augmente son risque de troubles de l’érection de 16 % par rapport à un non-fumeur. Celui qui fume entre 11 et 20 cigarettes par jour voit ce risque passer à 36 %. Celui qui fume plus d’un paquet par jour atteint le pourcentage énorme de 60 % !

L’hypertension ajoute un risque

Beaucoup de personnes souffrent d’hypertension artérielle. Stress, fatigue surmenage en sont les raisons les plus fréquentes. Une relation a été faite entre l’hypertension et les troubles érectiles. Une étude a permis de mettre l’accent sur le fait que l’hypertension potentialise les troubles de l’érection. Un fumeur hypertendu a 27 fois plus de risques de souffrir d’impuissance. La raison est simple. L’hypertension et le tabagisme favorisent tous les deux l’athérosclérose. C’est-à-dire l’apparition d’un dépôt lipidique dans les vaisseaux du sexe. Cela réduit le débit sanguin et complique donc l’érection. Ce qui se passe dans les artères du cœur se passe aussi dans les vaisseaux de la verge.

Et la femme ?

La femme n’a pas ce problème érectile. Par contre, le tabagisme joue un rôle majeur dans l’excitation sexuelle de la femme. En effet, le tabac entrave la circulation sanguine dans les petits vaisseaux périphériques notamment ceux qui sont situés dans les organes sexuels. Une femme qui fume verra donc son excitation sexuelle diminuer, mais augmentera par contre de manière sensible la sécheresse vaginale.

Lorsque l’on sait que plus que deux Français sur 10 se plaignent de troubles fréquents de l’érection et que 4 femmes sur 10 se plaignent de sécheresse vaginale, voici de bonnes raisons pour essayer d’arrêter de fumer.

Partager

Un commentaire ? Une remarque ? Allez-y, dites-nous tout !