Le sexe est bon pour votre santé

0

Le sexe est bon pour la santé pour la bonne et simple raison que cela procure du bonheur et du bien-être qui contribuent à notre longévité.

Endorphine et ocytocine pour votre bien-être

Faire l’amour apporte son lot de bienfaits sur l’organisme en rendant les gens heureux et que cet état de grâce et de flottement ressenti pendant l’amour stimule le système immunitaire et favorise l’équilibre hormonal. Lorsque l’on prend du plaisir, le cerveau libère des endorphines qui créent cette sensation de bonheur et de bien-être. Le stress est évacué, la tension redescend, l’anxiété disparait et le calme laisse place au sommeil.

L’ocytocine est une hormone importante et présente dans notre corps au moment des câlins. Elle est libérée lors de la stimulation des mamelons et se trouve être boostée par les caresses et les baisers. Elle permettrait de lutter contre des éléments carcinogènes des glandes mammaires. Le fait de faire l’amour de manière régulière permet de lutter contre les inflammations du corps qui sont le berceau des maladies cardio-vasculaires et des cancers. C’est pourquoi, si vous avez une période d’abstinence, il est recommandé de se caresser et de se masturber.

Du côté des hommes, le fait de se masturber et d’avoir une éjaculation fréquente préserve du cancer de la prostate. Selon une étude française, lors de l’éjaculation, la prostate est stimulée et massée ce qui contribuerait à l’élimination des cellules cancéreuses. Une éjaculation par jour préviendrait de moitié le risque de cancer. Messieurs, vous devez vous aussi vous masturber en cas d’abstinence prolongée afin de protéger votre prostate.

Faire l’amour entretient votre coeur

L’organe qui ressent le mieux les bienfaits de l’activité sexuelle est le cœur. Beaucoup de personnes pensent que l’acte sexuel affaiblit le cœur. C’est faux ! Chez l’homme, le plaisir sexuel divise par deux le risque de maladies cardio-vasculaires et chez la femme, c’est le risque d’infarctus du myocarde qui est diminué. Le sexe élimine les toxines par la sueur et tonifie les muscles.

Le sexe ne fait pas tout non plus. C’est le désir qui est responsable de ce véritable bien-être. Le sexe seul sans désir de l’autre n’a pas le même bienfait sur la santé. L’orgasme est mécanique chez l’homme. Il peut jouir simplement par stimulation de la verge. Au moment de l’éjaculation, si le plaisir et le désir ne sont pas au rendez-vous, on peut appeler cela l’orgasme triste. Il est important de stimuler le désir et le plaisir avec de la lecture érotique, des magazines et même des films. Le massage est une pratique très importante pour créer et stimuler le désir chez l’un et l’autre des partenaires. Il faut profiter de tous les plaisirs qui peuvent donner du plaisir et pas seulement sexuel. Cela peut être un bon vin, un bon repas, un coucher de soleil ou bien un parfum et même marcher dans le sable.

Dans un couple, il faut maintenir l’attirance de l’autre. Au bout d’un certain nombre d’années de mariage, l’homme et la femme mettent leur sexualité entre parenthèses pris par la tourmente de la routine quotidienne métro-boulot-dodo.

En conclusion, le plaisir et le désir libèrent tout un tas d’hormones favorisant la santé de notre organisme. On peut certes prendre du plaisir autrement que par une activité sexuelle, mais lorsque l’on sait que l’on diminue grandement le risque de cancers et autres maladies cardio-vasculaires, autant ne pas se priver et rester en bonne santé par une vie sexuelle active. Vive l’orgasme, c’est un procédé qui devrait être pris en charge par la sécurité sociale.

Partager

Un commentaire ? Une remarque ? Allez-y, dites-nous tout !