Non, la rupture n’est pas un drame ! Passez le cap !

0

Enfin, pas un drame, tout dépend évidemment si on quitte ou si on est quitté, si on s’y attend ou si c’est une totale surprise, si c’est juste parce qu’on ne s’entend plus ou parce qu’il (ou elle) sort avec quelqu’un d’autre. Sur ce dernier point, ce quelqu’un d’autre a également son importance dans la gestion de ses propres sentiments s’il s’agit d’un inconnu, d’une vague connaissance, de votre meilleur ami, de votre père (ou mère) ou carrément pour une personne du même sexe.

Essayer de se quitter en bonne intelligence

Ce n’est pas parce qu’on est celui ou celle qui quitte que l’on ne ressent pas de la souffrance. A moins de quitter un monstre qui n’aura pas arrêté de vous faire crasse sur crasse, c’est bien normal de ressentir de la peine. Pour adoucir l’annonce, il n’y a pas vraiment de recette miracle mais il faut réussir à allier fermeté pour le fond et douceur pour la forme.

D’ailleurs, si vous vous y prenez mal, c’est la meilleure façon pour vous faire pourrir par la suite notamment sur les réseaux sociaux. Essayez, dans la mesure du possible, de faire ça en bonne intelligence en évitant de vous lancer insultes et assiettes au visage.

Quand on se retrouve de l’autre côté de la barrière, c’est-à-dire celui ou celle qui vient de se faire larguer, là, c’est plus compliqué à gérer. En règle générale, la tristesse et les larmes qui vont avec la rupture sont bien souvent inévitables. Prévoyez donc un stock de mouchoirs en papier, vous allez en avoir besoin. Vous allez également avoir besoin de vos amis donc n’hésitez pas à les solliciter mais n’oubliez pas que vous n’êtes pas seul(e) à avoir des problèmes. Savoir écouter les autres est également une bonne manière d’aller mieux soi-même.

Réussir à passer à autre chose

Quand vous aurez arrêté de pleurer et de ruminer sur votre sort, vous aurez réussi à franchir et dépasser l’étape la plus compliquée à surmonter. Mais, attention, ne commencez pas directement à fanfaronner parce qu’une rechute (voire plusieurs) est toujours possible. La cause de rechute la plus fréquente, c’est de croiser son ex en compagnie de sa nouvelle conquête. Aïe, là en général, ça fait mal !

Pour éviter de vous retrouver à nouveau enseveli sous une montagne de mouchoirs en papier, appelez des amis et sortez pour vous changer les idées et n’oubliez pas de vous faire beau (ou belle), c’est toujours positif pour la confiance en soi. Et si au cours de la soirée, vous vous faites draguer par un(e) charmant(e) inconnu(e), laissez-vous faire, vous êtes célibataire ! Par contre,  si personne ne vous drague, que vous vous sentez seul(e), moche et pas désirable du tout, ne tombez pas dans le piège de rappeler votre ex !

Là, c’est l’erreur fatale surtout si vous êtes quelque peu pris de boisson et en grand manque d’affection. A quatre heures du mat’, il y a assez peu de chance qu’elle (ou il) décroche. Vous risquez donc de tomber sur la boîte vocale et d’y laisser un message qui sera au mieux incompréhensible, au pire totalement pathétique et larmoyant.

Enfin, pensez aux sextoys ! Ils vous permettront de reconnecter avec votre corps, de vous libérer l’esprit et d’être prêt(e) à faire de nouvelles rencontres.

Partager

Un commentaire ? Une remarque ? Allez-y, dites-nous tout !