Jeux érotique de dominatrice : cuissardes et cravache ?

0

La domination. Cette pratique a le vent en poupe depuis le célèbre roman que vous connaissez. Votre partenaire est prêt pour une soirée de soumission ? Préparez-vous à jouer les dominatrices et allez enfiler vos cuissardes et attrapez votre cravache !

L’effet de surprise

La plupart des hommes amènent le sujet de manière brutale et par effet de surprise. Il faut éviter Messieurs, d’attendre votre partenaire et lui sauter dessus à peine est-elle rentrée du travail. Ne vous revêtez pas de cuir et ne vous faites pas faire des piercings aux tétons sur un coup de tête. Pour que tout se déroule bien, vous devez en discuter avant et devez être motivés tous les deux. C’est à cette seule condition que votre initiation au sexe SM pourra se dérouler dans les meilleures conditions.

La sécurité est primordiale

Le sadomasochisme est comme le libertinage. Il y a des codes qu’il faut respecter. L’humiliation et la souffrance doivent rester modérées et consentantes. Il est hors de question de frustrer votre partenaire et encore moins de lui faire très mal. La personne qui jouera le rôle de la soumise doit clairement préciser quelles sont ses limites afin d’éviter les drames. Contrairement à ce que l’on pense, c’est le soumis qui définit les limites du jeu. Dans le cas qui nous concerne, en tout cas ! Il est important, et ceci afin d’éviter tout malentendu, de définir ensemble un mot bien particulier (safeword) qui signifiera l’arrêt du jeu. Vous éviterez ainsi les malaises ou les choses qui déplaisent.

Les accessoires de la dominatrice

Vous trouverez sur notre boutique tous les accessoires SM dont vous aurez besoin pour réussir votre soirée. Mais quels sont ceux essentiels à une soirée réussie :

  • Une paire de bottes noires. Ou bien encore des chaussures à talons pour être sexy.
  • Privilégiez des bas plutôt que les collants qui sont beaucoup plus faciles à retirer. Ou optez pour des collants fendus et ouverts à l’entrejambe.
  • Un ensemble de lingerie noire ou bien encore une combinaison en cuir.
  • Évidemment, la cravache, le fouet ou le martinet qui selon vos préférences seront en cuir ou en feutrine.
  • Un bandeau pour les yeux pour priver votre partenaire d’un de ses sens les plus importants.

Maintenant, nous allons voir plusieurs scénarios possibles et faciles à mettre en place par les débutants.

La maîtresse d’école

Ce scénario est le plus prisé des couples qui s’essayent au sadomasochisme. Il est important d’infantiliser votre partenaire en lui faisant faire par exemple une dictée ou des additions. Vous choisirez la punition adéquate en fonction des fautes de l’élève. Cela peut être une fessée, des vêtements à retirer, à vous de choisir ce qui vous excite le plus.

L’aveugle

Le second scénario qui attire les couples en mal de sensations consiste en des caresses à l’aveugle. Vous faites asseoir votre partenaire sur une chaise au centre de la pièce. Vous lui mettez un bandeau sur les yeux et vous lui attachez les mains derrière le dos. Vous vous initiez ici légèrement à la pratique du bondage. Privé de ses sens, vous tournez autour de lui ou elle et vous le caressez ou lui infligez une punition qui vous tient à cœur. Pour plus de sensations, vous pouvez boucher les oreilles de votre partenaire avec des bouchons de cire ce qui accroîtra ces sens. C’est à vous de décider du type de caresses qui peut être doux ou violent. Cela peut être un petit coup de fouet sur la cuisse, un coup de cravache sur le dos, un pincement de tétons, et pourquoi pas une morsure !

L’exhibition

Ce scénario est peut-être l’un des plus pratiqués en France par les couples libertins. Il s’agit d’imposer à votre soumis ou soumise une sortie dans un lieu public comme un café ou un restaurant en lui donnant des ordres. Il doit alors obéir sans rechigner sous peine de recevoir une punition douloureuse en public. Vous pouvez lui demander pour commencer d’aller dans les toilettes pour retirer ses dessous. De lécher son assiette tel un petit chien ou bien encore plus affligeant, accepter de se faire nourrir par sa maîtresse comme le ferait un nourrisson.

La flatterie

Vous demandez à votre partenaire de vous flatter, de vous complimenter. Pour tester sa motivation et sa fidélité, vous pouvez préparer un repas qui ne sera pas des plus délicieux. Il devra tout avaler et déclarer ouvertement que vous êtes la meilleure des cuisinières et que vos plats sont une pure merveille pour les papilles. Sinon, gare aux coups de fourchette et aux punitions !

Nous vous conseillons les jeux de domination et de soumission de la série Osez aux éditions La Musardine. En vente dans votre boutique préférée.

Partager

Un commentaire ? Une remarque ? Allez-y, dites-nous tout !