Grossesse et changement : Pertes blanches et sensibilité

0

La grossesse est une période fondamentale et synonyme de changements dans notre vie de couple. Au début de la grossesse, le corps de la femme subit des modifications hormonales qui peuvent surprendre. Nous allons voir ensemble comment une grossesse influe sur la sexualité.

Pertes blanches

Au cours de la grossesse, on constate une augmentation des pertes blanches. En effet, les changements hormonaux entraînés par la gestation obligent le vagin à s’auto nettoyer de manière intensive. Sous l’effet des hormones de la grossesse, les cellules de la muqueuse du vagin se renouvellent plus rapidement que d’habitude. Les pertes vaginales sont intensifiées et ceci est tout à fait normal. Cette lubrification vaginale peut avoir pendant la grossesse, une saveur métallique au début de l’excitation sexuelle.

Sensibilité de la poitrine

Cela n’aura échappé à personne, les seins de la femme grossissent pendant la grossesse, mais ils deviennent surtout beaucoup plus sensibles. Cette sensibilité intervient dès le début de la grossesse. La transformation est due à l’imprégnation hormonale. Vers le quatrième mois, la poitrine retrouve une sensibilité habituelle. Vers la fin de la grossesse, la poitrine perd en sensibilité pour préparer la femme à allaiter et son enfant.

Transformation du vagin

La zone génitale est gonflée. Ainsi, le vagin se rétrécit pendant la grossesse surtout l’entrée du vagin. L’homme comme la femme ressent davantage de sensations sexuelles lors de la pénétration.

Et le clitoris ?

Une des modifications principales observées au cours de la grossesse est l’augmentation des tissus et plus particulièrement de toute la zone génitale. Il est donc normal pour une femme enceinte d’avoir un clitoris plus engorgé et plus allongé. Cela est dû à l’augmentation de la circulation dans le petit bassin. C’est un phénomène indispensable qui apporte à l’enfant via le placenta tous les nutriments et l’oxygène nécessaire pour son développement.

Un moment sexuel privilégié

Une première moitié des couples se plaint que la grossesse freine sa sexualité. Pour la seconde moitié, c’est une période sexuellement favorable et heureuse. La zone génitale d’une femme enceinte est beaucoup plus sensible et réceptive aux sensations sexuelles à cause de l’engorgement sanguin. Si le couple est soudé, on observera un rapprochement émotionnel et physique des futurs parents.

Fréquence des orgasmes

La fréquence des orgasmes est augmentée chez la femme qui jouit beaucoup plus souvent que d’habitude. De nouveau, cela est dû à l’engorgement de la zone génitale qui augmente considérablement la fréquence des orgasmes.

La grossesse est favorable à l’orgasme. Comme nous venons de le voir, tous les éléments sont réunis pour qu’une femme atteigne le septième ciel. On estime qu’une femme sur cinq découvre son premier orgasme vaginal au cours de sa grossesse.

Changements

Les hormones régissent notre corps pendant la grossesse. On observe une pigmentation et un foncement de certaines zones de la peau comme les aréoles des seins et la petite peau située sous le nombril qui laisse apparaître une ligne foncée. Chez certaines femmes, le visage peut présenter lui aussi une pigmentation inhabituelle. C’est ce que l’on appelle « le masque de grossesse ». Rassurez-vous, toutes ces pigmentations disparaissent progressivement à la fin de la gestation.

Évolution de la sexualité

Le premier trimestre est synonyme de fatigue et de nausées. Il est normal de noter une baisse de l’activité sexuelle au cours de cette période. C’est au deuxième trimestre que la sexualité explose. On appelle cette période la « lune de miel de la grossesse ». Au troisième trimestre, le ventre maternel gêne la sexualité et le couple ralentit ses rapports.

La grossesse est merveilleuse dans un couple. Si vous deviez retenir une seule chose de tous les articles que vous pourrez lire sur la sexualité au cours de la grossesse, ce serait simplement de prendre du plaisir et de surtout ne pas vous forcer pour faire plaisir à votre partenaire. Apprenez à écouter votre corps en interprétant les différents changements qu’il partage avec vous. La sexualité passe aussi et surtout par le cérébral. Si vous êtes bien dans votre tête, votre sexualité suivra.

Partager

Un commentaire ? Une remarque ? Allez-y, dites-nous tout !