Boutons du pénis : papules perlées et glandes sébacées

0

Beaucoup d’hommes s’inquiètent de voir apparaître des petits boutons sur leur verge. Même si l’apparition d’un tel phénomène ne doit pas être prise à la légère, sachez cependant que dans certains cas, ces boutons sont tout à fait normaux.

Les hommes inspectent régulièrement leur pénis pour s’assurer que tout est en ordre à ce niveau-là. Le pénis est une source d’angoisse surtout lorsque des aspects normaux, mais méconnus peuvent laisser penser à une MST.

Les papules perlées du gland

Qu’est-ce que c’est ? Ce sont de toutes petites billes blanches qui se situent sur une ligne séparant le gland du corps du pénis. Ces papules sont souvent appelées « la couronne perlée du gland ». Ces petites formations apparaissent après la puberté grâce aux hormones sexuelles. C’est une chose tout à fait normale pour laquelle il ne faut pas s’inquiéter. Elles sont anodines et ne présentent aucune gêne lors des rapports sexuels.

Cependant, certaines personnes ont des papules perlées en très grand nombre qui auraient l’effet positif de stimuler de manière agréable le/la partenaire lors de rapports sexuels.

Les glandes sébacées du pénis

Ce sont de nouvelles petites boules blanches qui apparaissent de manière transparente sous la peau du pénis qui est extrêmement fine. Elles sont bien souvent considérées comme des boutons. Attention, ces boutons ne doivent en aucun cas être traités ni percés du fait de leur normalité. Ce sont de petits réservoirs de sébum qui est une substance servant à hydrater la peau qui est très sensible à cet endroit. L’aspect de bouton est dû à la situation géographique qui situe ces boutons à la fois sur un pore de la peau et à la racine de micro poils.

Tous les hommes, de toutes les origines, en possèdent, mais comme tout le monde est différent, ces boutons sont plus ou moins gros et plus ou moins nombreux en fonction des personnes. Il est bon de noter que ces glandes sébacées n’entravent en rien le rapport sexuel. Cependant, un homme peut faire un blocage dessus et perturber sa vie sexuelle. Montrer son sexe à un/une partenaire peut devenir une source d’anxiété. Il est alors conseillé de consulter un sexologue ou le médecin traitant qui expliquera et rassurera sur la formation et l’utilité de ces boutons.

Existe-t-il des boutons anormaux ?

Nous avons vu les deux formes les plus classiques de boutons dits « normaux » pouvant apparaître sur le pénis. Il existe évidemment des anomalies comme l’apparition d’un bouton inhabituel ou bien des plaques rouges. Il est alors nécessaire de consulter un médecin dermatologue qui a l’avantage d’être non seulement le spécialiste de la peau y compris celle du pénis, mais aussi en vénérologie qui est une spécialité des infections sexuellement transmissibles. Il sera alors le plus apte à vous donner le traitement adéquat pour votre cas.

Partager

Un commentaire ? Une remarque ? Allez-y, dites-nous tout !