Bonnes résolutions 2017 !

0

Qui dit nouvelle année, dit bonnes résolutions. Nous sommes certains que vous en avez déjà pris comme arrêter de fumer, perdre du poids, ne plus haïr son patron, etc. Mais qu’en est-il au niveau de votre vie intime ? Pour vous donner des idées, nous avons préparé une petite liste : éclate garantie !

  • J’ai toujours sur moi : des lingettes intimes, des préservatifs et un rasoir. Si un beau mec se présente, je suis prête !
  • Je couche avec des mecs sympas parce que finalement, ils sont tout aussi doués que les autres.
  • Je prends conscience que mon périnée est un atout majeur dans mon plaisir. J’investis dans des boules de geishas pour le tonifier.
  • Je trouve de nouvelles positions lorsque je fais une fellation à mon mec. J’en ai marre qu’il soit allongé à ne rien faire et moi à genoux.
  • À l’inverse, j’arrête de me poser des questions pendant le cunnilingus et sur ce que pense mon mec de mon minou. La vue, l’odorat et que sais-je encore. Au final je n’en profite pas.
  • Je fais le stock de piles pour contrer cette malédiction qui veut que lorsque je veux utiliser mon sextoy, il soit toujours à plat.
  • J’arrête de me tirer les poils du maillot en croyant bien faire.
  • Je fais d’ailleurs ce que je veux avec mes poils. Je m’épile comme je l’entends, rasée ou touffue, le principal est que rien ne dépasse de la culotte ou du string.
  • Je discute avec mon partenaire et lui fais part de mes envies et pratiques que je trouve bien. Cela s’appelle l’entente sexuelle.
  • Je veux enfin trouver ce fameux point G. Que je sois seule ou avec mon mec, désormais c’est moi qui suis maître de mon vagin.
  • Je reprends le rituel de la masturbation même si je suis en couple. Ça ne veut pas dire que mon mec est incompétent, ça veut juste dire que j’adore me faire du bien.
  • J’arrête de me comparer aux copines, tant mieux pour elles si elles réussissent à faire l’amour dans l’eau, pour moi c’est trop compliqué.
  • J’arrête de tenir les comptes sur le nombre de fois que l’on a baisé ou qu’on a joui l’un et l’autre. Ça met la pression.
  • J’impose mes envies et je réclame : je veux un cunnilingus, je veux faire l’amour le matin, je veux regarder un porno, je veux une fessée, je veux une bonne levrette, etc.
  • Je lis des ouvrages érotiques pour surprendre mon mec dès qu’il rentre du travail.
  • Je me mets aux jeux de rôle sexuels et pourquoi pas vouvoyer mon mec.
  • J’arrête de chercher l’orgasme parfait et partout. Il n’a qu’à me surprendre quand je ne m’y attends pas.
  • J’accepte les maladresses de mon mec sans le juger, car je sais que c’est avec le temps que vient la pratique. Je vais devenir indulgente.
  • Si je dois me contenter de la même position, je vais maîtriser le sujet bien à fond. Je vais découvrir toutes les subtilités de cette position pour en tirer le meilleur.
  • Même s’il fait froid, je vais faire l’effort au lit d’être toujours nue ou en petite tenue pour exciter mon partenaire et arrêter les pyjamas en pilou qui sont réellement anti-sexe.
  • Je couche ailleurs que dans mon lit. Alors, allons-y pour le salon, la voiture et pourquoi pas la chambre d’amis de mes parents. Ça fait peur de briser les habitudes !!
  • Que je sois célibataire ou en couple, je mate les autres hommes. Ça fait du bien de s’exciter visuellement, ça développe les fantasmes et ça booste la libido.
  • Je dis quand je n’aime pas quelque chose. Je ne mange pas d’épinards et je ne me suis jamais forcée à en manger. Il n’y a aucune raison que j’accepte des pratiques qui ne me procurent aucun plaisir.
  • Je prends les devants pour que nos rapports sexuels ne démarrent pas toujours de la même façon. Je l’excite en me masturbant devant lui.
  • Je m’intéresse aux pratiques auxquelles je n’étais pas attachée auparavant. Sodomie, porno, sado maso, etc.
  • Je change de pilule, car elle tue ma libido. Je prends enfin rendez-vous chez la gynéco et je lui explique tout… ou presque.
  • J’irai faire pipi après le sexe. Cette miction indispensable évite tout risque de cystite. Vu comme ça fait mal, c’est une très bonne résolution !
  • Je me balade en petite tenue voire à poil. Il paraît que ça excite les hommes et pourquoi pas les voyeurs.

C’est décidé, cette année je m’éclate et je vais vivre ma sexualité sans pression. Je dois me détendre et prendre du bon temps. Stop à la course à la performance. Je me prive de beaucoup de plaisirs à vouloir être trop douée. La mécanique au lit, c’est vraiment anti sexe.
Bonne année !

Partager

Un commentaire ? Une remarque ? Allez-y, dites-nous tout !