Bien choisir sa capote : voici nos principaux conseils

0

On ne le répètera jamais assez mais il est absolument vital de mettre un préservatif quand on couche avec quelqu’un pour la première fois et ce, jusqu’à ce qu’on ait fait le test du sida ensemble. Même si les traitements avancent, la maladie reste mortelle et elle est vraiment très handicapante dans la vie de tous les jours. Sans oublier toutes les autres maladies sexuellement transmissibles que l’on peut attraper quand on ne se protège pas ainsi que les grossesses non désirées.

La seule solution pour rester en bonne santé tout en continuant à faire l’amour avec qui on le souhaite, c’est donc bien la capote. Néanmoins, selon de récents sondages, les célibataires français n’utilisent que 3,8 capotes par an. Bon d’accord, c’est une moyenne nationale mais bon ! On ne va tout de même pas croire que les célibataires ne baisent que tous les 3 mois ! C’est donc bien qu’une grande partie délaisse cet objet qui peut pourtant leur sauver la vie.

Pourtant depuis quelques années, les fabricants de préservatifs se sont bien cassé la tête afin de nous en proposer certains qui permettent de ne pas les sentir (ou presque, on ne va pas se mentir) ou au contraire d’autres qui sont là pour participer et apporter un peu de piment dans l’action.

Conseils pour bien choisir son préservatif

Pour bien choisir sa capote, il faut surtout commencer par sélectionner la bonne taille ainsi que la circonférence adéquate. En effet, il ne faut pas être trop serré sinon c’est véritablement très inconfortable mais il ne faut pas nager dedans non plus au risque de la perdre pendant l’acte. C’est assez compliqué d’aller la rechercher et surtout l’effet protecteur est totalement annulé. Il faut donc bien la choisir en respectant son anatomie. En moyenne, une capote standard mesure 18 cm mais on trouve facilement en grandes surfaces des modèles compris entre 7,5 et 23,5 cm. En ce qui concerne son épaisseur, il en existe des fines et des plus épaisses. Les fines permettent évidemment de mieux ressentir les mouvements et les frottements mais elles se déchirent plus facilement. Il convient donc de faire attention quand on la sort de son étui (notamment au niveau des ongles). Pour rappel, on n’ouvre jamais un emballage avec les dents, le risque de la couper est trop important. De plus, il est conseillé d’utiliser un lubrifiant spécial à l’eau pour éviter tout risque de déchirement.

Les goûts et les couleurs

On trouve aussi sur le marché des préservatifs qui sortent de l’ordinaire comme ceux qui sont colorés ou ceux qui ont un goût (fraise, banane, chocolat, vanille, fruits de la passion, etc.). Enfin, on peut aussi arrêter son choix sur des préservatifs spéciaux qui présentent des nervures, des anneaux ou encore des perles. Ils sont supposés stimuler le plaisir soit en retardant, soit en accélérant l’éjaculation. On en trouve même des « Spécial point G » et certains sont même munis d’un anneau vibrant et de lubrifiant chauffant sensé vous faire découvrir des sensations totalement inédites. Alors marketing ou pas, il peut être très sympa de les tester, ne serait-ce que pour découvrir de nouveaux attraits à la sexualité.

Partager

Un commentaire ? Une remarque ? Allez-y, dites-nous tout !